Histoire, contes & légendes
La Légende des Batignolles

Il n’y a pas de naissance connue à la légende des Batignolles. Depuis les âges préhistoriques, elle a, semble-t-il, toujours été. Disparitions pures, métamorphoses inexpliquées, apparition de sorciers, d’artistes, bouillonnement inventif : faisant miel de tout, à la fois inquiétante et féconde, la légende des Batignolles est sans aucun doute d’une variété extrêmement vivace. Et fait toujours couler autant d’encre.

Les mystères de l’immémoriale Forêt des Batignolles, associés à l’étrange multiplication des artistes à Paris, aux alentours de la Barrière (la place) de Clichy, frappent les esprits à partir du Haut moyen âge.

En ces temps de lourdes superstitions, rares sont ceux qui s’aventurent dans l’inquiétante forêt. Les quelques hardis qui y pénètrent disparaissent à jamais, ou bien réapparaissent profondément transformés comme illuminés, une lueur étrange dans les yeux, faisant chacun un récit extravagant de son expérience.

À défaut de toute description rationnelle de l"Esprit", on craint l’œuvre du démon, et bon nombre de ces "fous de la forêt", accusés de sorcellerie, périssent sur le bûcher.

Paris connaît alors en même temps un accroissement évident de trouvères chantant l’amour courtois, de jongleurs-poètes ou de montreurs d’ours rigolards, moitié saltimbanques et moitié tire-laines, faisant les grandes heures de la Cour des Miracles.

  
Adhérer à l`association
Histoire, contes & légendes
La tradition artistique des Batignolles
Le Rififi, 10 ans déjà
Les bénévoles
L`association
---------------------------